Charlotte Perriand, incarnation de l’ élégance

Née en 1903, elle fut l’une des rares femmes architectes d’intérieur du début du XXe siècle. Considérée comme l’une des créatrices de mobilier les plus célèbres des années 1950, celle qui aurait pu devenir une décoratrice bon chic bon genre a préféré se faire embaucher, à l’âge de 24 ans, par Le Corbusier.

1p-maison-charlotte-perriand

La Maison au bord de l’eau, dessinée par Charlotte Perriand et édifiée à l’occasion de la Miami Art Base 2013 dans le jardin de l’hôtel Raleigh, grâce au partenariat entre Louis Vuitton et la fille de Charlotte Perriand, Pernette Perriand. Elle est à vendre chez Sotheby’s.

Avec ce dernier et Pierre Jeanneret, elle forme un trio de génie. Après avoir réalisé de nombreux meubles en métal – bibliothèques, bahuts, armoires…-, elle se tourne davantage vers le bois et s’installe durant quatre ans au Japon. Le bambou, la paille et les branches d’arbres deviennent ses matériaux de prédilection.

Décédée en 1999, elle laisse une ouvre belle, fonctionnelle et d’une grande justesse.

3205854538_ae7712ec02-charlotte-perriand

Bibliothèque “Nuage” de Charlotte Perriand chez Cassina, qui détient les droits mondiaux de l’architecte designer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *